L’EPFL+ECAL Lab dévoile la nouvelle dimension sensorielle de l’exposition numérique consacrée à Jean Starobinski

By November 4, 2021 News, Uncategorized

L’EPFL+ECAL Lab dévoile la nouvelle dimension sensorielle de l’exposition numérique consacrée à Jean Starobinski

Comment une exposition virtuelle peut-elle exprimer la richesse d’un patrimoine littéraire? Comment peut-on retranscrire, en ligne, l’aura d’un document original?

(English version below – Please note that this event will be in French only)

© Calypso Mahieu / EPFL+ECAL Lab, 2021. Bibliothèque nationale suisse.

Il y a 12 mois, l’EPFL+ECAL Lab et la Bibliothèque nationale suisse présentaient l’exposition expérimentale Jean Starobinski. Relations critiques. Le 10 novembre prochain, ce projet d’innovation et de recherche révèlera les résultats des observations menées auprès des utilisateurs, qui fournissent des fondements pour la valorisation des archives littéraires. L’événement dévoilera également la nouvelle version de l’exposition, enrichie notamment d’une dimension sensorielle.

Le jour même de son ouverture, le projet Jean Starobinski. Relations critiques recevait le prix de l’expérience utilisateur au Meilleur du Web. Le travail avait mobilisé plus d’une quinzaine de personnes, entre experts des Archives littéraires suisses, designers d’interaction de l’EPFL+ECAL Lab et ingénieurs d’Apptitude, société partenaire du projet, chargée de sa mise en œuvre. Recherche se conjuguait avec production. Cette plateforme est depuis non seulement ouverte au public, mais a également permis à l’équipe scientifique et aux psychologues de l’EPFL+ECAL Lab d’observer ce qui contribue à renforcer une exposition en ligne. Les analyses approfondies permettent aujourd’hui de comprendre plusieurs facteurs clés de réussite.

© Calypso Mahieu / EPFL+ECAL Lab, 2021. Bibliothèque nationale suisse.

Cette avancée fournit des principes essentiels pour générer des expositions en ligne. De telles plateformes offrent d’une part des formes d’interaction inédites avec le contenu ainsi que la possibilité de toucher un public plus large. D’autre part, elles démontrent l’intérêt et le bénéfice de grands patrimoines.

La nouvelle version de l’exposition en ligne, à découvrir dès mercredi 10 novembre, apporte différentes évolutions basées sur les observations scientifiques. Elle intègre également une dimension sonore, générée par le contenu littéraire lui-même. Cette prouesse renforce la dimension immersive de la consultation. Cette nouvelle version ainsi que les résultats seront présentés dans le cadre du colloque Le Nouveau Siècle auquel L’EPFL+ECAL Lab et Les Archives littéraires suisses (Bibliothèque nationale suisse) ont le plaisir de vous inviter.

Le mercredi 10 novembre 2021, à 17h
À la Maison Rousseau Littérature
Grand-Rue 40, à Genève

17h00
Accueil par Stéphanie Cudré-Mauroux, Bibliothèque nationale suisse
17h05 – 17h20
Deux brèves interventions de Selina Follonier, Université de Lausanne – Sorbonne Université : « Penser le musée virtuel de la littérature : une poétique de l’archive » et d’Isaac Pante, Université de Lausanne :« Faire chemin les enjeux de l’hybridation »
17h20 – 18h00
Table ronde sur l’exposition virtuelle consacrée à Jean Starobinski en présence de Valentin Calame, Architecte/Diplomé EPFL+ECAL Lab, de Romain Collaud, EPFL+ECAL Lab, de Stéphanie Cudré-Mauroux, de Selina Follonier, Université de Lausanne – Sorbonne Université, d’Isaac Pante, Université de Lausanne, de Martin Rueff, Université de Genève, de Julien Zanetta, Université Saint-Louis, Bruxelles, et des acteurs du projet, notamment de l’agence numérique Apptitude. Modération : Nicolas Henchoz, directeur EPFL+ECAL Lab
18h10 – 19h15
Verrée

En raison des mesures sanitaires en vigueur, les places sont limitées. Nous vous prions de vous inscrire d’ici au 8 novembre, par mail à communication@epfl.ch

Découvrir l’exposition en ligne:
www.expo-starobinski.ch

The EPFL+ECAL Lab unveils the new sensory dimension of the digital exhibition dedicated to Jean Starobinski.

How can a virtual exhibition express the richness of a literary heritage? How can the aura of an original document be transcribed online? 12 months ago, the EPFL+ECAL Lab and the Swiss National Library presented the experimental exhibition Jean Starobinski. Critical Relationships. On 10 November, this innovation and research project will reveal the results of observations carried out among users, which provide the foundations for the enhancement of literary archives. The event will also unveil the new version of the exhibition, enriched in particular with a sensory dimension.

On the very day of its opening, the project Jean Starobinski. Critical Relationships received the Best of the Web User Experience award. The work involved more than fifteen people, between experts from the Swiss Literary Archives, interaction designers from EPFL+ECAL Lab and engineers from Apptitude, a partner company in charge of the project’s implementation. Research was combined with production. The platform has since been opened to the public and has moreover allowed the scientific team and psychologists at EPFL+ECAL Lab to observe what helps to strengthen online exhibitions. In-depth analyses now allow us to understand several key success factors.

© Calypso Mahieu / EPFL+ECAL Lab, 2021. Swiss national library.

This breakthrough provides essential principles for generating online exhibitions. On the one hand, such platforms offer innovative forms of interaction with content as well as the possibility of reaching a wider audience. On the other hand, they demonstrate the interest and benefits of great heritage.

The new version of the online exhibition, to be discovered as of 10 November, brings different developments based on scientific observations. It also incorporates a sound dimension, generated by the literary content itself. This feat reinforces the immersive dimension of the visit. This new version and the results will be presented in the framework of the workshop Le Nouveau Siècle to which the EPFL+ECAL Lab and the Swiss Literary Archives (Swiss National Library) are pleased to invite you.

Wednesday 10 November 2021 at 17h00
Maison Rousseau Littérature
Grand-Rue 40, Geneva

Due to the sanitary measures in force, places are limited. Please register by 8 November, by email to communication@epfl.ch

Discover the digital exhibition:
www.expo-starobinski.ch

CREDITS

Direction du projet
Stéphanie Cudré-Mauroux (Archives littéraires suisses) et Nicolas Henchoz (EPFL+ECAL Lab)

MAS in Design Research for Digital Innovation
Valentin Calame (EEL)

Direction artistique & Gestion de projet
Romain Collaud (EEL)

Commissariat, rédaction des notices
Stéphanie Cudré-Mauroux (ALS)

Réalisation
Axel Pasqualini, Michael Vuilleumier, Jeremy Barthoux et Diogo Ferreira Venancio (Apptitude SA)

Photographies
Fabian Scherler et Simon Schmid (Bibliothèque nationale suisse)

Conception sonore
Dr Cédric Duchêne (EEL)

Stagiaires
Aselle Persoz (EEL/BN), Laetitia Dumoulin (BN)

Catalogage du fonds et de la bibliothèque
Denis Bussard, Fabien Dubosson, Laetitia Dumoulin, Edwige Durand, Vincent Yersin et Simon Willemin (BN)

Psychologie UI/UX
Andrea Schneider (EEL)

Stagiaires en psychologie
Nolwenn Gonzalez et Dario Savina (EEL)

Crédits photographiques (reproductions)
EPFL+ECAL Lab / Fabien Scherler, Simon Schmid, © Bibliothèque nationale suisse, 2020.
Documents manuscrits, © Famille Starobinski.

Crédits photographiques (natures mortes)
EPFL+ECAL Lab / Calypso Mahieu, © Bibliothèque nationale suisse, 2021.

MÉCÈNES

Le projet de recherche, financé par la Bibliothèque nationale suisse, a bénéficié des soutiens de :

La Fondation Hans Wilsdorf
La Fondation Famille Sandoz

Qu’elles en soient chaleureusement remerciées.

Romain Collaud

Romain Collaud

Romain is an Art Director living in Fribourg, Switzerland. In 2013, he received a BA in visual communication from ECAL & in 2017, earned a MAS in design research for digital innovation from the EPFL+ECAL Lab.